Compte-rendu du rassemblement de Nîmes 2019

mercredi 16 octobre 2019




La réunion annuelle de l’association s’est déroulée à NÎMES du 11 au 13 septembre




MERCREDI 11 SEPTEMBRE 2019, à partir de 15 h

-  Arrivée à l’Hôtel-Restaurant "Grand Hôtel de Nîmes"

-  Installation dans les chambres

-  Dîner et nuitée à l’hôtel

JPEG - 51 ko



JEUDI 12 SEPTEMBRE

-  Journée à Uzès  : vers 9 h : départ en car (1) pour Uzès, pour visiter la ville et où l’on déjeuna au restaurant "Midi à l’ombre".

JPEG - 18 ko

-  Soirée  : Retour à l’Hôtel à Nîmes, à 18h30 où se tint l’ Assemblée générale


Compte-rendu

1. Les absents  :
* Ceux qui nous ont quittés : A la demande d’Edouard MENJOU, l’assemblée observe une minute de silence, en mémoire de tous nos disparus.
* Excusés : Louis-Jacques BOURGAT, Claude CHALENDARD-FAVRE, Jeanne/Jacques FANCE Jean-Paul/Danielle FERNON, Gilles ESCLAPEZ, Monique/Gérard LAMBERT, Sylvette MAIRE/EYSSETTE, Odette/Etienne MORGADO, Jean-Pierre SEROIN

2. Interventions  :

- Jacqueline MARTIN , Présidente d’ALYSGO
Chères toutes, chers tous,
Heureux de vous revoir cette année encore dans cette ville de Nîmes, ville romaine où subsistent plusieurs vestiges.
Mais je m’aperçois que beaucoup d’adhérents manquent à l’appel ; effectivement, nous vieillissons toutes, tous, et, ne pouvons nous déplacer comme nous le désirons malgré la volonté de notre cœur : beaucoup de disparus signalés ou non, beaucoup de malades, et aussi, beaucoup ne répondent plus.
J’éprouve un sentiment de tristesse lors de nos réunions provoquées par Colette , à Paris de plus en plus de personnes manquent à l’appel.
Début juin, j’ai pu représenter notre association, par l’intermédiaire de Colette, au MORIAL, dans leur cycle de conférences notamment sur ORAN, Fière et Festive qui évoquait la célèbre rue d’Arzew, sa grande synagogue..., CANASTEL, son casino mythique, ses fameuses Plages ; ; ; que nous avons aimée ; 2 personnes anciennes élèves du lycée Stéphane Gsell sont venues me voir, et devaient contacter Colette, ensuite.
Profitons du moment présent pour nous réjouir, nous prouver notre attachement à cette belle Association.
Mon vœu le plus cher : que cette association puisse durer encore quelques années malgré la raréfaction de nos membres.
Je remercie chaleureusement tout le bureau qui a œuvré pour faire de cette réunion, une fête, et, plus particulièrement Annie qui a rencontré des difficultés pour être au plus près du programme.
A bientôt, au revoir dans un autre lieu, site que nous allons découvrir ensemble.

-  Jean-Paul VICTORY , Président d’APOLLO
Chers Amis,
Quel plaisir de vous retrouver une fois encore réunis à Nîmes. J’ai grand plaisir à revoir des têtes bien sympathiques, certaines pour la première fois depuis des années ! D’autres nous font l’amitié de revenir et c’est pour nous tous un grand réconfort et l’assurance d’une grande réussite. Je remercie tout particulièrement les épouses ou conjoints et tous ceux qui ne se sentent pas directement concernés par l’association mais qui nous font l’honneur de partager ces chaleureuses retrouvailles.
J’ai une pensée émue pour toutes celles et tous ceux qui nous ont quittés (je pense plus particulièrement à notre grand ami Raphael Magana parti récemment) et pour ceux qui auraient bien voulu être des nôtres et qui en ont été empêchés.
S’il m’est agréable de vous retrouver en grande forme, il faut bien en convenir, nous sommes de moins en moins nombreux ! Le temps qui passe inexorablement, l’âge, la maladie, le handicap et surtout le non renouvellement de nos effectifs sont responsables de cette hémorragie ! Que faire ? C’est l’aboutissement logique de notre épopée ! Oui c’est bien une épopée que nous avons vécue tous ensemble depuis notre retour d’Algérie ! Abasourdis, la peur au ventre, partis de rien ou presque nous avons relevé tous les défis qui se sont présentés et les nombreuses difficultés qui ne nous ont pas manqué ! Nous avons pour la plupart réussi à renaître de nos cendres tel le Phénix et n’avons souvent compté que sur nous-mêmes. Plus heureux certainement que nos parents, et plus jeunes aussi, nous avons pris la vie à bras le corps et élevé nos enfants,plutôt bien, dans les vertus qui nous ont été enseignées par nos aïeux et nos maîtres. Pour la grande majorité d’entre nous, la page est tournée, nous avons fini par faire notre place ou notre trou sinon au soleil, là où le sort nous a conduits !
Mais nous n’avons pas oublié !
Il y a très exactement 57 ans, nous quittions définitivement notre pays natal dans les conditions que l’on sait pour vivre ici, loin les uns des autres. Dans l’ignorance totale des adresses, il nous a fallu bien du temps, du courage et des efforts pour retrouver les points de chute des amis, des copains, des parents parfois, des condisciples, des profs,…afin de nous retrouver, de nous revoir, de créer ces nombreuses associations que l’on nous envie ! Oui dans notre malheur on a fait des jaloux !
Il en a fallu du temps et du travail aussi, pour dresser ces listes, les éditer, les diffuser, …Du temps et du travail aussi pour nouer des contacts, nous téléphoner, nous réunir par petits groupes avant de créer toutes ces belles associations qui n’ont jamais bénéficié de subventions ou d’aides publiques pour voir le jour et se développer !
Associations de villes, villages ou quartiers,… associations sportives ou professionnelles,…associations culturelles…associations de lycées, collèges ou écoles,…
Une fois encore, nous nous serons faits nous-mêmes. "Fara da se" , disent les Italiens…
Encore une raison d’être fiers, celle d’avoir brisé l’isolement où nous étions condamnés. Il faut croire que toutes ces associations étaient particulièrement chaleureuses et amicales puisque dans beaucoup d’entre elles on pouvait compter des compatriotes métropolitains attirés par cette joie de vivre et de partager qui nous a toujours caractérisés. Nous avons même fait des envieux ! « Quel besoin avez-vous de vous réunir aussi souvent et qu’avez-vous à vous dire après tant d’années ? »
C’est ce que nous avons pu entendre avec mon épouse, il n’y a pas très longtemps encore. Cette charmante collègue métropolitaine n’avait toujours pas compris que ce besoin de nous retrouver était pour nous, qui avions vécu ce même drame, thérapeutique et même vital. Seuls ceux qui ont vécu de tels moments dans leur vie savent de quoi il en retourne. D’ailleurs, cette brave femme ne comprenait pas non plus qu’en présence de nos chers compatriotes, il n’était pas nécessaire de parler beaucoup pour se sentir aimés et parfaitement compris.
Parmi toutes ces amicales, n’oublions pas la nôtre, ALYSGO-APOLLO qui fête cette année son 31 -ème anniversaire. Elle aussi a été une épopée ! Nous ne remercierons jamais assez ces filles de Gsell qui les premières ont eu l’idée « géniale » de se retrouver au sein d’Alysgo (les anciennes du lycée Stéphane Gsell d’Oran), association qui, plus tard, fédèrera avec les anciens Potaches du lycée Lamoricière d’Oran pour donner l’Amicale actuelle. Merci à toutes celles qui œuvrent pour entretenir des liens d’amitié entre nous tous. Je ne citerai pas ces quelques Vestales qui entretiennent depuis des années le feu sacré de l’Amitié. Vous les connaissez toutes ! Elles ne supporteraient pas d’être dévoilées !
Mais pour belle et généreuse que soit cette Amicale, elle n’échappe pas à son destin ! Elle réduit comme peau de chagrin. Comme toutes les étoiles, elle nait, brille de tous ses feux plus ou moins longtemps puis disparaît dans l’immensité de l’univers ! Notre étoile est arrivée en fin de course, il nous faut donc prévoir à plus ou moins long terme sa disparition ! Vous êtes invités à réfléchir à ce sujet qui nous préoccupe désormais. Mais aujourd’hui l’ambiance festive, pour cette raison même, doit redoubler d’intensité !
Merci de m’avoir si aimablement écouté. Je vous souhaite à tous d’excellentes retrouvailles et un bon appétit !


3. Remerciements chaleureux à Annie PASCUITO qui a organisé cette rencontre à NÎMES et qui nous a permis de découvrir la Cité d’UZÈS et son DUCHÉ. Grâce à elle, nous avons passé une très belle journée, agrémentée d’un succulent apéritif-déjeuner au restaurant « MIDI à L’OMBRE ».

4. Responsable de la région parisienne,Colette KALFON-WEINGARTEN,souligne que Jacqueline MARTIN, Jocelyne POMARES-MARTINEZ et elle-même organisent à PARIS, tous les 2 mois une réunion autour d’un repas, avec à l’occasion une visite. Colette a retrouvé Marie-Claude DRAY, Danièle GANANCIA .
La prochaine réunion a lieu le 26 septembre.
Hélène BISTER-PASCOËT demande à être prévenue de ces rencontres parisiennes

5. Rapport financier : Notre Trésorière, Marie-Jo MORANT, ayant désiré démissionner, elle a demandé à Madeleine DE LA IGLESIA de la seconder en vue d’une passation de pouvoir. Cette dernière a accepté d’assurer la relève et, munie de tous les documents mis au point, présente le BILAN.
Grâce à la présentation très exacte de la situation de nos finances - différents comptes et avoirs – Adoption du Bilan à l’unanimité.
Cotisation annuelle modifiée : abaissement à 30€ minimum
QUITUS accordé.
et Remerciements adressés à Marie-Jo MORANT d’avoir assumé la trésorerie jusqu’à ce jour.

6. Renouvellement du Bureau  :
Personne n’ayant manifesté l’intention de démissionner ou de se porter candidat, hormis le changement de Trésorière,le bureau reste inchangé.

7. Prochaine REUNION NATIONALE, en 2020 : elle sera organisée par Pierre NICOLI, à SAINT-ETIENNE du 9 au 11 septembre. .

La séance de l’Assemblée Générale est levée à 20heures


-  Dîner de Gala à l’hôtel.

VENDREDI 13 SEPTEMBRE

-  Petit déjeuner et séparation.



Merci à notre ami Pierre Moya qui a immortalisé cette réunion


Commentaires

Agenda

 

2019

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois