Madame Bosc, Directrice du Lycée Stéphane Gsell (1946-1954)

vendredi 25 avril 2014

CARRIERE DE Mme BOSC

- Etudes secondaires : Lycée de Jeunes Filles de TOULOUSE (actuel lycée Saint-Sernin)
- Etudes supérieures : à l’Ecole Normale Supérieure de SEVRES
- Agrégée d’histoire et géographie
- Carrière complète en ALGERIE, successivement :
- Professeur au collège de Philippeville, au collège de Sétif, au lycée de Garçons
(futur lycée Lamoricière) et au lycée de Jeunes Filles d’ORAN (futur lycée Stéphane Gsell)
- Puis directrice du lycée Stéphane Gsell d’ORAN et du lycée Fromentin d’ALGER.
Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier de l’Instruction Publique et Médaille d’Or de l’Education Physique et des Sports.

JPEG - 9.6 ko

Elle fut, pour moi, comme une seconde maman.
Quel plaisir de me rendre, chaque jour, au lycée où je savais trouver estime et affection de "ma directrice", découvrant ce qu’une confiance réciproque pouvait apporter de sérénité, de joie de vivre.
Pour moi, petit prof’, chargé de l’enseignement de l’E.P.S., je n’oublierai jamais les treize années passées sous sa bienveillante direction.
Dès mon arrivée en 1947, elle changea l’allure sportive de ses lycéennes en leur faisant adopter, pour les cours d’E.P.S., une très seyante tenue bleu-franco, Comme elles étaient belles vos lycéennes évoluant à travers fleurs et palmiers ! Son visage reflétait un grand plaisir, nos regards aussi lorsqu’ils se croisaient.
Nous avions nos petits secrets, nos fou-rires, vos yeux si bleus savaient "parler" ; ils me disaient tout l’intérêt que vous portiez à tout ce qui touchait l’E.P.S. dans votre lycée.
Un jour qu’il pleuvait, ne pouvant entraîner les élèves sur le stade, nous étions restées dans une classe du lycée, nous préparions sur un tableau magnétique de nouvelles "combinaisons tactiques" appliquées pendant les matchs de basket, lorsque vous nous fîtes la surprise d’entrer dans la classe ; quelle émotion pour les joueuses, quel plaisir pour moi l "Ne vous dérangez pas", nous dit-elle, en s’asseyant près des élèves pour regarder ce qui se passait sur ce tableau où des pions numérotés représentant les joueuses se déplaçaient, se croisaient dans un désordre organisé. Elle découvrait le travail sérieux fait par sa belle équipe ; ses éloges, ses compliments gonflaient nos cœurs de fierté : nous avions gagné à notre cause notre chère Directrice ; elle était avec nous, c’était merveilleux.
Le lendemain des matchs, c’est-à-dire le vendredi matin, il y avait toujours sur "l’Echo d’Oran" des photos et des articles élogieux sur vos lycéennes, tandis qu’à la récréation, sous les escaliers conduisant aux appartements, un petit groupe silencieux entourait qui ? …Mme la Directrice félicitant, une fois de plus, ses brillantes sportives.
Lorsqu’à Constantine, après avoir assisté à la Messe (c’était les Rameaux), dite par le Nonce Apostolique Roncalli, le futur Jean XXIII (vous devinez ce que nous avons demandé), nous remportions, pour la première fois, le titre de Championnes d’Afrique du Nord, notre chère directrice nous envoya un télégramme de félicitations, nous avons pleuré, pleuré ...
Elle était toujours présente, compréhensive, affectueuse.
Lors de notre premier voyage en métropole, elle nous accompagna au bateau, me confiant ses chères lycéennes qui allaient affronter des équipes sportives et découvrir le Pays Basque, via Toulouse et Bordeaux, portant sur leur survêtement "LYCEE D’ORAN".
Nous étions fières, très très fières ! nos parents aussi. De nombreuses cartes lui étaient adressées, sans oublier Georget (son mari). Tout marchait de pair, sports, études, grands voyages en Europe ; à cette occasion, elle confiait à mon mari une "enveloppe" pour offrir à l’équipe un chocolat dans l’établissement le plus pittoresque des pays que nous traversions.
Avec quel plaisir était accueillie la "Pause Cartes-Postales" ! Notre Directrice et son fils d’abord, parents et amis, ensuite !
La confiance qu’avait notre directrice dans ses lycéennes était telle qu’elle n’hésitait pas à faire participer son lycée à toutes les grandes manifestations organisées à ORAN.
Le RETOUR des FLANDRES, du "ROI SOLEIL"
Quelle épopée ! Police et Lycée Gsell
Mme BOSC, directrice du lycée Gsell
M. HEDEFF, commissaire central, et moi, au milieu ! Que de fou-rires, de sous-entendus, avons-nous eus pendant les répétitions de ce gigantesque et luxueux défilé ! Que vos lycéennes étaient belles, dans leurs somptueuses toilettes d’Epoque ! quelle prestance d’Annie VIALA, "Roi-soleil", sous son couvre-chef à plumes de chez Promé, par vous offert !
Puis, le "Défilé historique des Panathénées", par le lycée Stéphane GSELL.
Nos fréquentes réunions pendant lesquelles vous m’aidiez à ordonner ce défilé historique, à sélectionner tous les costumes ! Je vous revois, dans la cour du lycée, le visage rayonnant, admirant ces "nouveaux-anciens" personnages qu’étaient devenues vos lycéennes - Guerriers avec casque à crinière, tuniques, jambières, Athlètes en chlamydes blanches, danseuses, musiciennes jouant de la flûte, de la lyre.
Que dire d’Athéna ... avec son casque splendide - Titza GEORGOPOULOS (nous l’appelions, notre excellente basketteuse, Panatoya) ? Quelle merveilleuse Athéna ! Sculpturale Athéna qui allait être drapée dans le voile sacré fait par Sylviane CAMARENA (elle promettait) !
Quel spectacle magnifique !
Vous m’aidiez avec tant d’amitié que tout me semblait possible, facile, pour en fin de compte n’être plus qu’un amusement.
Il n’y avait pas que sports et fêtes dans votre lycée, il y avait les études, surtout les études ; aussi lorsque vous passiez, dans les classes pour les T.H., aviez-vous toujours des paroles encourageantes pour la sportive qui ne l’avait pas ; c’était, pour elle, plus que le T.H.(tableau d’honneur)
Nous vous aimions beaucoup.
Partout, en Europe, nous rencontrions des Equipes Universitaires, elles nous enviaient : : venir d’Afrique du Nord ... pour atteindre le Cercle Polaire ! Chère Mme BOSC, chère direct’ ... que nous étions fières de porter sur nos survêt’, bleu-marine "LYCEE ORAN" en lettres blanches !
Ce furent, pour de nombreuses élèves, des années merveilleuses de leur adolescence. Mais, un jour, quel désarroi ! quelle stupéfaction ! vous étiez nommée à ALGER, au Lycée Fromentin, loin de nous, sans nous ...
Nous allions, quand même, vous revoir, il le fallait, alors vos lycéennes se sont entraînées pour être qualifiées au championnat d’athlétisme à Alger - Alger, c’était Mme BOSC.
Quelle joie de vous retrouver ! Georget nous accueillit, souriant, heureux de la visite de vos ex-lycéennes, si émues de retrouver leur chère Direct’ ! Vous étiez, une fois de plus, rayonnante ; vous, si réservée, n’arrêtiez de parler, de poser des questions ; quelle ambiance ! tout en visitant, sous votre conduite, le lycée Fromentin, très bien équipé pour l’E.P.S.
Chère Mme BOSC, ne regrettez rien, vos élèves s’en sont bien sorties n’est-ce pas ?
La confiance, l’estime, l’affection font souvent des miracles.
Notre visite terminée, nous nous retrouvons stupéfaites devant une table magnifiquement décorée et garnie de gâteaux, chocolats, sucreries, etc. Champagne !!! Comme un déclic, nos regards brouillés et humides se sont tournés vers vous ; cet instant est indescriptible !.
Les gâteaux ont été quand même mangés, le champagne bu, les langues se sont peu à peu déliées, nous étions si bien, si bien auprès de vous et Georget !
Le temps passe trop vite, nous sentons la séparation prochaine, nos gorges commencent à se serrer, très fort, très fort, en vous embrassant pour la dernière fois, essayant de retenir de petites larmes furtives.
Georget nous avait accueillies, joyeuses, il nous raccompagna aussi malheureux que nous.
Il faut puiser, quelque part, les ressources pour conduire jusqu’au bout un bel idéal : mener de front études et sports.
"SANS VOUS, VOTRE CONFIANCE, VOTRE TOLERANCE, VOTRE AFFECTION, VOTRE AMOUR DE VOS LYCEENNES, RIEN N’AURAIT PU EXISTER.
ET MOI, JE NE VOUS OUBLIERAI JAMAIS".


Yvonne NAREJO + in Bulletin des Anciens et Anciennes des Lycées d’Algérie - Lycée Stéphane Gsell - 1996


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

 

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois