Compte-rendu du rassemblement de Paris 2015

lundi 9 novembre 2015

Paris a été le lieu de nos retrouvailles annuelles les samedi 17 et dimanche 18 octobre 2015.
Grâce à Colette Kalfon-Weingarten, Jacqueline Martin et Jocelyne Pomares-Martinez, nous avons passé une première journée riche en découvertes : après un agréable déjeuner à « La Bastide de l’Odéon », nous avons visité le Sénat et ses magnifiques salles d’apparat,

JPEG - 112.6 ko


puis le merveilleux musée du restaurant « Chez Maxim’s »

JPEG - 32.3 ko


et enfin nous avons assisté, au théâtre de la Madeleine, à la très classique pièce de Shakespeare, « Le Roi Lear », dans une adaptation très moderne.

JPEG - 16.4 ko






Dimanche 18 octobre, à 10H45, nous nous sommes retrouvés à la Brasserie Mollard pour notre ASSEMBLEE GENERALE qui a réuni une soixantaine de participants.

JPEG - 37.6 ko


Notre Présidente, Jeannine GOURION-DAHAN nous a très amicalement accueillis et nous a annoncé qu’elle désirait passer le flambeau malgré toute la joie qu’elle a éprouvée à diriger notre belle association, seule pendant quelques années (c’est bien sûr une façon de parler ! Une Alysgote n’est jamais seule !), puis, avec Jean-Paul Victory. Jeannine sera toujours présente parmi nous, mais il est temps, dit-elle, de laisser la place à quelqu’un de « plus jeune » !

Puis notre Président, Jean-Paul VICTORY, prend la parole :


« Très Chers Amis,
Je vous remercie infiniment d’être là aujourd’hui : vous représentez si je puis dire le « carré des fidèles » je n’ose par dire le dernier carré !...car comme vous pouvez le constater, nombreux sont ceux qui manquent à l’appel. Les raisons vous les devinez aisément
• le choix de Paris comme lieu de rassemblement (pourtant choisi par la majorité des présents l’an dernier) : pas toujours facile d’accès pour tous
• les problèmes familiaux, des deuils pour certains
• les problèmes de santé pour d’autres encore plus nombreux
• enfin la disparition hélas pour certains de nos amis très proches parfois (Odile vous en parlera plus précisément tout à l’heure) c’est aussi le cas de notre ami Denis BELDA membre du bureau de l’Amicale et qui nous a quittés le 20 février dernier.
Vous trouverez affichés dans la salle les petits mots d’amitié que nous adressent certains potaches dans l’impossibilité d’être aujourd’hui parmi nous entre autres (JPaul Fernon, Sébastien Nunez, René Millischer, Raphael Magana, Edouard Menjou, Pierre Nicoli, JPaul Taddéi, JPierre Alba, JJacques Cardona, Louis et Luc Verlinde, René Paul Wéber,..)
Ceci dit, un grand merci à vous tous et plus particulièrement aux nouveaux, ceux qui viennent pour la première fois( Sydney Layani, Marcel Amar, …) et à qui on aurait voulu présenter un visage plus réjouissant, plus encourageant, plus rassurant de notre Amicale qui, il y a quelques années encore, pouvait en de telles circonstances réunir plus de 300 des nôtres ! Mais voilà nous sommes, comme toutes les associations dont on a coupé les racines depuis 1962 et tari les sources de renouvellement, nous sommes condamnés à disparaître à plus ou moins longue échéance….
C’est une raison de plus pour faire la fête et communier tous ensemble dans l’amitié et le souvenir ! Ce n’est pas à vous, Chers Amis, que j’apprendrai qu’il faut profiter des rares occasions qui nous sont offertes ! Carpe diem !
Je ne voudrais pas oublier nos amies organisatrices de ce rassemblement qui, je le sais, ont eu beaucoup de mal à le mettre en place. Dans la Capitale rien ne se fait simplement ! Un grand merci donc à Colette, Jacqueline et Jocelyne pour leur grand dévouement.
Et pour une fois de plus le dire haut et fort, je voudrais mettre à l’honneur celle qui ne cesse d’un bout à l’autre de l’année de tenir à bout de bras notre Amicale. Secrétaire centrale, véritable cheville ouvrière, elle est de tous les combats, MERCI Odile, pour tout ce que tu fais et plus particulièrement cette année où les soucis de tous bords ne t’ont pas manqué ! Il t’aurait été facile pour une fois de rester auprès de Jean-Pierre à qui nous souhaitons un parfait et complet rétablissement, mais tu n’as pas voulu choisir la solution de facilité et tu as préféré venir seule à Paris pour assurer ce que tu considères comme un devoir !
Te le dirons-nous assez : MERCI pour ce que tu es et ce que tu fais.
Enfin comme vous l’avez appris tout à l’heure, nous sommes encore plus attristés de voir partir notre Présidente, Jeanine DAHAN. Elle quitte son poste de Présidente certes mais elle reste toujours avec nous. Nous ne pourrions pas nous passer de ce sourire et de cette voix douce et amicale qui sait en toutes circonstances réconforter, rassurer et anticiper.
Jeanine a toujours, avec beaucoup de compétence, de mesure et d’amabilité rempli son rôle parmi nous. ALYSGO-APOLLO lui doit beaucoup et s’en souviendra.
J’en profite pour faire appel à candidature car tout à l’heure il nous faudra renouveler le Conseil d’Administration. Je compte sur vous pour vous manifester et vous porter volontaires !
Cette année encore j’insisterai pour que vous soyez le plus nombreux possible à alimenter notre Bulletin. Magnifique Bulletin que les Alysgotes ont toujours brillamment tenu et qui, si les Garçons de Lamoricière n’apportent pas leur indispensable participation, risque de s’éteindre ! Certains d’entre vous mes Chers Amis- je m’adresse aux Anciens de Lamoricière- ont répondu favorablement à mon appel l’an dernier, je les en remercie vivement et demande aux autres de les imiter si nous voulons laisser une trace à la postérité.
Dans un monde qui bouge, ingrat et oublieux pour le moins qui ne semble pas s’être outre mesure préoccupé de ce qu’étaient les Français d’Algérie, ce qu’ils avaient –quoi qu’on dise- réalisé dans ce pays qu’on appelait alors « L’Autre France » …Il est bon et peut-être même indispensable , faute de disparaître à jamais, de laisser des témoignages de notre passé, de notre vie en Algérie française, ce beau pays qui nous vit naître !
Ces bulletins de l’Amicale qui sont un lien solide et confraternel entre tous nos amis, constitueront dans le futur par leur richesse et leur objectivité des témoignages indispensables pour attester de notre passage sur terre et de l’œuvre de nos aïeux, nous qui ne sommes pas forcément issus de grandes familles blasonnées !
George Sand avait exprimé son regret de voir des générations entières passées sous silence
« Aucun titre, aucun emblème, aucune peinture ne conserve le souvenir de ces générations obscures qui passent sur terre et n’y laissent point de traces »
Plus proche de nous, Albert Camus le craignait déjà qui disait parlant des nôtres : « Toutes ces générations, tous ces hommes venus de tant de pays différents, sous le ciel admirable où monte déjà l’aurore du crépuscule, avaient disparu sans laisser de traces, refermés sur eux-mêmes »
Notre prix Nobel de littérature ne s’était pas trompé une fois de plus.
C’est pourquoi je terminerai par cet encouragement :
Ecrivons, tant qu’il en est encore temps, notre propre histoire et ne laissons pas à d’autres- pas toujours bien intentionnés- le soin de le faire pour nous !
Au lycée, aussi bien à Gsell qu’à Lamoricière, il ne manquait pas de « bonnes plumes » c’est le moment de le montrer !
Je ne voudrais pas vous paraître trop long, aussi je vous remercie de m’avoir si longuement prêté attention et vous souhaite à Toutes et à Tous d’excellentes retrouvailles ! Pour certains d’entre vous elles ont déjà commencé hier. »

Odile PEREIRA DA SILVA, notre secrétaire, à son tour, remercie très chaleureusement Colette, Jacqueline et Jocelyne pour l’organisation de notre séjour parisien ; elle nous souhaite la bienvenue et se réjouit de retrouver ceux/celles, anciens(nes) , nouveaux/nouvelles qui ont pu assister à ce rassemblement.
Elle cite tous ceux qui se sont excusés et regrettent de ne pouvoir être parmi nous.
"Nous sommes de tout cœur, ajoute-t-elle, avec ceux qui ont été touchés par la disparition d’un être cher : disparition de Georges, époux de Mme Yolande Medioni-Dahan ; de Gérard, époux de Jeannine Malmejac ; de Stéphane, fils de Marylise Taddéi-Bru et Georges ; de la maman de Madeleine Touboul de la Iglesia ; d’Annette Canteins, de Nicole Allanno-Coquelle, de Mme Allanno..."

* Il est ensuite procédé au REMANIEMENT DU BUREAU.

* COTISATION : pas de changement : 40€ minimum, pour l’année, à régler au début de l’année civile. Merci !

* APPEL de textes, photos, souvenirs… pour le bulletin 2016
Alysgotes et Apollons « A vos plumes » pour enrichir notre prochain bulletin : évocation de vos souvenirs propres, de vos professeurs, de votre vie de lycéens et celle d’anciens élèves qui auraient marqué la vie de notre Algérie française, ………
Parlez-en à tous vos amis, nous avons besoin de vos articles pour début décembre 2015 !!

* PROJET DE RASSEMBLEMENT 2016
A la majorité des voix, c’est l’ARIEGE qui est retenue.
Les dates de notre séjour, ont été fixées aux 23, 24 et 25 septembre 2016.
Responsable de l’organisation : Marie Claude MONTESINOS-CANIZARES.
Ceux/celles qui le désirent peuvent l’aider dans cette tâche. Manifestez-vous en le disant à Odile !

* INTERVENTION DE NOTRE TRESORIERE, Marie-José VANEY-MORANT
Notre comptabilité est très saine
Marie-José fera paraître, dans le prochain bulletin, le détail des comptes.
QUITUS est donné à notre Présidente, notre Secrétaire et notre Trésorière !
La séance est levée.





Le repas qui a suivi s’est déroulé comme d’habitude dans la bonne humeur.
Les participants se sont séparés dans l’après-midi, non sans s’être donné rendez-vous à l’an prochain dans le Sud de la France

Jeanne ROSELLO-FANCE
Secrétaire-adjointe


Portfolio

JPEG - 89.6 ko JPEG - 100.9 ko JPEG - 82.7 ko

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois