Compte-rendu du rassemblement de Montpellier 2014

lundi 6 octobre 2014

Ce rassemblement aurait pu ne pas avoir lieu. En effet devant le peu d’empressement que mettaient certains des nôtres à s’inscrire, les organisatrices ou plutôt l’organisatrice car elle fut pratiquement seule à l’organiser – je veux parler de notre admirable trésorière-adjointe Annie Pascuito- nous avions envisagé annuler tout pour cette année. On comptait alors une trentaine d’inscriptions seulement, évidemment les plus fidèles d’entre nous qu’on ne remerciera jamais assez. Les garçons de Lamoricière peu habitués à être mobilisés si tôt attendaient …mais quoi ? Je me le demande ? Prudents ils attendaient comme les héros étudiés en classe de latin que les auspices leur soient favorables ! Et ils le furent puisque sur un simple rappel de votre serviteur, la troupe se mit en marche, j’allais dire, en ordre de bataille, et c’est très vite que nous passâmes de 30 inscrits à 80 en arrivant au port (de la Grande Motte) !... Evidemment même si quelques unités s’ajoutèrent par la suite et après les délais…Il faut bien le reconnaître, au point de vue effectif, on a fait mieux par le passé. Heureusement pour nous, le temps nous fut très favorable et comme le disaient Joé et Lydie Belda, ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité ! C’est vrai que dès vendredi soir, l’accueil chaleureux du bureau à l’Hôtel "Le Clos de l’Aube Rouge" de Castelnau-le-lez était des plus prometteurs.

JPEG - 16.1 ko

Les magnifiques badges- chef d’œuvre de notre ami Jean-Paul Fernon- savamment disposés par Odile , Annie et quelques autres Alysgotes venues en avant-garde, donnaient le ton de la réunion. Se trouvaient déjà là les nouveaux venus toujours un peu désorientés au début mais qui ne tardèrent pas à retrouver des copains perdus de vue depuis plus d’un demi-siècle… C’est ainsi qu’apparurent nos amis Michel AMAR, Louis GONCALVEZ, Armand ROSELLO, Charlette et Fernand VIDAL.
Le vendredi soir nous prendrons un apéro de bienvenue et nous irons nous coucher assez tôt pour être en forme le lendemain où nous attendent pas mal de réjouissances !
Le lendemain matin nous prenons sous la conduite de notre chef éclaireur Annie le tram qui nous conduit vers 10 h du matin place de la Comédie à Montpellier où nous attendent déjà sur place nos guides et quelques anciennes et anciens habitant la région ou Montpellier même.

JPEG - 9.9 ko

Après une visite à pied du centre de la ville, nous prenons le petit train qui nous conduira à travers la ville jusqu’aux jardins du Peyrou. Il est bientôt l’heure de retourner en ville pour aller déjeuner à « L’Oracle » place du Millénaire . L’après-midi nous avons de nouveau rendez-vous avec nos deux guides pour visiter « les Hôtels particuliers au fil du temps » de Montpellier parfaitement restaurés. Il fait beau, même très chaud, ce qui nous oblige à rechercher les coins d’ombre et les rares places assises !...Certains des nôtres commencent à fatiguer et souhaiteraient peut-être abréger mais l’engouement et l’intérêt manifesté par certains d’entre nous invitent la guide à se « défoncer » pour nous en montrer toujours davantage. Et c’est sur les genoux, que nous prendrons le tram en direction de notre hôtel-restaurant « Le Clos de L’Aube Rouge » notre point de ralliement .
A l’Hôtel, nous attendent ceux des nôtres qui sont arrivés dans l’après-midi ! Cris de joie, embrassades, …Un gros bataillon de potaches du lycée Lamoricière vient d’arriver…Après une douche rafraîchissante pour ceux qui ont visité Montpellier, on se retrouve tous dans la salle du premier étage où va se dérouler l’assemblée générale.

Ouverture de l’Assemblée Générale par Odile PEREIRA da SILVA secrétaire centrale et présidente de séance
*Discours de la présidente : Jeannine DAHAN
*Discours du président : Jean-Paul VICTORY
*Rapport moral : Odile
*Rapport financier : Marie Josée VANEY/ MORANT
*Nomination de Jacqueline MARTIN à la vice-présidence
*Choix du lieu et de la date du prochain rassemblement : après plusieurs propositions ( Espagne Playa de Aro, Toulouse ,…) c’est Paris qui est choisi ( Colette KALFON-WEINGARTEN très courageuse se propose de l’organiser une fois de plus ) .

*Interventions de Georges TALAVERA pour garder vivante la mémoire de notre Communauté et de Pierre NICOLI qui nous annonce la sortie du disque de son fils Paul. Un CD de 9 morceaux intitulé « Enfin ». Remarquable interprétation c’est tout son père ...mais en mieux !...

*Questions diverses pour terminer .

Rapidement menée, l’AG se termine et nous nous retrouvons tous à l’apéro où nous attendent tous ceux qui ont "zappé" l’AG. L’apéro, un temps fort des retrouvailles sur cette terrasse où il fait encore jour et où on peut le verre à la main se déplacer et ainsi voir et tchacher tout son saoul avec les uns et les autres ! L’ambiance est excellente, les serveurs agréables et avenants, rien n’y manque , pas même la bonne anisette de chez nous !
Le dîner une fois de plus est parfaitement réussi et à table on ne s’ennuie pas ! Chacun se plait à raconter les histoires que l’on veut entendre. Au mur sont exposées les gravures racontant la vie du lycée mais les a-t-on seulement remarquées ?
Les discussions se poursuivront tard dans la nuit comme d’habitude….Et on écoutera pour la nième fois ces histoires de potaches qui font l’anthologie de notre répertoire et qui nous font toujours autant rire !.
..
Le lendemain dimanche, deux bus nous attendent pour nous conduire à la Grande Motte. Certains désireux de nous quitter peu après le déjeuner, prennent leur propre voiture. Si on l’avait su avant, un seul bus aurait suffi et donc des économies réalisées ! La prochaine fois, les contrevenants sont priés de signaler à l’avance ce qu’ils comptent faire. Merci.

JPEG - 11.1 ko

Arrivés à la Grande Motte, la sortie en mer prévue l’après-midi est reportée au matin ce qui fait que nous embarquons sur l’ « Exot » presque aussitôt.
Très agréable promenade en mer où nous découvrons les principales curiosités de cette côte d’où notre bon Saint Louis s’était embarqué pour les Croisades !
De retour à peine de l’autre côté du quai se trouve le restaurant qui nous accueille et où nous passerons un agréable moment. Repas excellent et vite servi. Merci Annie !
Puis c’est de nouveau le tour de la Grande Motte en petit train. Visite guidée qui nous explique, pendant que certains font la sieste à bord, les réalisations accomplies sur cette côte déserte encore il y a une cinquantaine d’années !
Là s’arrête pour certains le rassemblement. D’autres rentreront à l’hôtel pour y dîner. Et y passer la nuit. Ils ne se quitteront que le lendemain lundi dans la matinée !
Tous ont gardé un excellent souvenir de ces retrouvailles si l’on en juge par certains échos qui nous sont parvenus.

Liste des absents excusés mais qui ont tenu à nous adresser un petit salut et leurs amitiés

BAZET Jean-Claude
BELDA Denis
BOHE Paul
CAMBILLAU Jean- Marie
CARDONA Jean-Jacques
GAILING André
GALAN Paul
GALVEZ Yves
LAFUMAT Paul
MENJOU Edouard
MINARRO André
PASTOR Max
PILLON Jean-Claude
PINAZO Jean-Marie
RICHARTE Jean-Pierre
ROMAN Guy Georges
ROUSTAN Roland
SEROIN Jean-Pierre
SICARD Jean-Marc
STRULLU Eric
TADDEI Jean-Paul
TARRISSE Jean-Paul
THEODOROU Jean
VARGAS Richard
VERLINDE Louis et Luc
VICTORY Marcel
VILLOT René
WEBER René Paul
YUNG Charly

et notre ami Jean-Paul FERNON empêché - à son grand regret - par des ennuis de santé de dernière minute

DIAPORAMA (Cliquer sur la première vignette)


Commentaires

Logo de FERNON Jean-Paul
vendredi 3 octobre 2014 à 19h15 - par  FERNON Jean-Paul

Voici quelques messages que nous avons reçus à la suite de ce rassemblement :

* Freddy BENICHOU
Ma chère Annie (Pascuito)
Nous voici de retour après cette parenthèse heureuse enterre montpelliéraine. Et alors que les souvenirs affleurent et se mêlent à notre paysage familier retrouvé, nous voulons vous remercier pour le travail accompli en amont de cette belle manifestation, l’énergie déployée pour que tout concorde et converge vers la réussite, vous qui êtes restée si discrète pendant notre séjour où tout révélait le bon choix fait au départ.
Car la réussite d’un rassemblement tient pour beaucoup au cadre choisi, et c’est dans ce lieu agréable que les échanges, les relations renouées avec plaisir ont pu s’épanouir. L’alternance des places désignées et du libre choix pour les repas a permis un brassage plus large et, comme chaque année, la découverte de la personnalité de tel ou telle. Et quelle surprise de voir des nouveaux ! Décidément vive le rassemblement annuel !
L’hôtel d’abord donc : j’ai aimé la situation remarquable au calme, près du tramway, à deux pas du centre ; le personnel discret et attentif, rapide et efficace à table. La qualité des repas est à souligner : on devine à la cuisine un homme de l’art qui aime le beau et le bon (le kalos kagathos existe au-delà de la philosophie) et qui sait dresser une assiette : de bons produits présentés pour donner envie. Nous avons là aussi été comblés. Bref, un choix judicieux et éclairé, pour lequel, chère Annie, nous vous remercions.
Bravo pour avoir opté samedi et dimanche pour le petit train, ce fut agréable à Montpellier et encore plus à La Grande Motte. Quelle découverte ! Arriver à concilier urbanisme et espaces verts, à créer beauté et harmonie, voilà une prouesse, pour nous qui avons connu la côte désolée et sauvage dans les années 60…
La mission Racine a bien travaillé ! La balade en mer nous a fait découvrir les marinas, un autre art de vivre…
Ces images resteront longtemps gravées en nous, grâce à vous, Annie. Merci pour tout.

* Sébastien et Elisabeth NUNEZ
Salut,
Voilà les quelques photos que je voulais t’adresser et avec Elisabeth on tenait à vous remercier pour cette brillante organisation et disant à nous revoir
bises de nous deux

* Cyrille ESCLAPEZ
Mon cher Jean Paul,
Je te remercie pour ton envoi, et ta disponibilité pour le rassemblement des anciens....Il est vrai que l’usure du temps agit sans conteste et lisse nos souvenirs. En ce qui me concerne, j’ai eu grand plaisir de retrouver des camarades et d’avoir des nouvelles des uns et des autres
Mes amitiés à vous deux

* Louis Jacques BOURGAT
Salut jean -Paul
Tu me fais penser à une anecdote fumante qui m’est arrivée à l’examen du brevet. Je la raconte toujours quand la conversation permet de revenir sur des souvenirs scolaires . J’avais, pour réviser l’histoire et la géographie, fait des résumés que j’avais appris presque par cœur . J’avais retenu que le professeur en histoire nous avait dit : "le chancelier de Bismarck disait que les français s’enlisaient dans une " mer de boue" du parlementarisme .Moi, comme je prenais des notes, j’ai cru comprendre" Merde Boue" réflexion que j’ai ressortie à l’écrit de l’épreuve d’histoire du brevet que j’ai d’ailleurs eut haut la main. Je pense que le prof qui m’a corrigé doit en rire encore ; . Mais je crois plutôt qu’il doit penser que j’avais au contraire le sens des réalités qui nous attendaient’ .
Mes amitiés à tous deux.

* Michel Elie AMAR
Merci pour ton message, et les photos, chaud au cœur :
Je te remercie pour ton accueil, je dirais familial.
C’est la première fois que je rencontre tous ces braves gens, aussi sympathiques les uns que les autres.
Vraiment j’étais très heureux, particulièrement la rencontre avec R. MAGANA et sa charmante épouse PIERRETTE,(je ne me trompe pas de prénom !) voilà une personne que je ne connaissais absolument pas étant donné que j’ai quitté AIN EL ARBA en Janvier 1956 , âgé de 18 ans., et tout d’un coup elle me parle de ma mère et la nomme par son prénom HANNA, je m’attendais à tout mais pas à cette joyeuse surprise qui m’a ému aux larmes, de même RAPHAEL qui me parle de : mon père et de mon frère JOSEPH,–lorsqu’ils avaient quitté le village pour ISRAEL, en 1960,…
C’est pas mal… Ne serait-ce que sur ce point particulier : je suis très, très heureux.
Tout le monde était gentil, tout le monde était sympa . agréable, mes amis d’enfance : CYRILLE, SEBASTIEN, MAGANA et son épouse, sans compter les voisins d’AIL EL ARBA de St. MAUR de RIO SALADO ET LES ENVIRONS .
A mon retour je suis passé par MILLAU où j’ai déjeuné avec Denis BELDA.
L’endroit était sympa. Y compris « la bouffe »
Dans le cas d’une cotisation, je suis d’accord tu m’envoies les conditions ou document à remplir et je t’adresse le chèque demandé.
En espérant remettre ça à l’année prochaine si Dieu le veut.
J’embrasse tout le monde,
Sincères amitiés.

* Georges TALAVERA
Cher Jean-Paul.
Dans toute réunion d’information il faut s’attendre à tout. Les filles d’Alysgo n’étaient pas
prêtes pour ce sujet sauf quelques unes après la réunion. Ce qui compte pour nous c’est d’être
convaincants, de mettre en place un organigramme pour répartir les tâches, de contacter le bureau national des cercles algérianistes pour avoir leur soutien, et encore de contacter les cercles départementaux et d’informer sur le projet comme je l’ai fait pendant quelques-unes de leurs réunions.
Notre projet je l’avais déjà signalé est une transmission de la mémoire donc sur le futur ayant pour base une légitimité très ancienne pour une revendication territoriale (deux ou trois enclaves par exemple).
Amitié

* René MILLISCHER
Cher Jean-Paul
Je suis désolé de n’avoir pu discuter un peu avec toi à Montpellier mais cela a été compensé par le grand plaisir que j’ai eu à m’entretenir avec Jacqueline. J’ai aussi été heureux de rencontrer Titou Reynes et Jean-Louis Lozano que je n’avais pas revus depuis 1959 ! Je crains que la prochaine réunion (à Paris si j’ai bien compris) réunisse encore moins de monde. Mais je compte bien y assister.
Concernant ta demande pour le Bulletin, je n’ai guère d’anecdote mémorable du Lycée à rapporter autre que celles qui ont déjà été souvent racontées (celle de l’incendie au dortoir par exemple). Si tu penses que cela peut intéresser, je te propose simplement un texte de deux pages relatant un souvenir de mon enfance à Damesme. Il fait partie d’un recueil de mes souvenirs de jeunesse en Algérie que j’ai écrit il y a deux ans à la seule intention de mes enfants et petits-enfants. Tous ces souvenirs ont un caractère purement familial et n’ont d’intérêt que pour mes proches. Cependant ces deux pages se situent à un moment de l’histoire de notre Algérie peu souvent évoqué...Si tu penses que cela peut convenir tu pourras l’inclure.
Amitiés à toi et Jacqueline

Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois