Baptiste Carillo, Histoire de ma famille, Souvenirs d’Algérie (Jean-Paul Victory)

mercredi 23 janvier 2013

Raconter l’histoire de son aïeul venu en 1882 d’Espagne à l’âge de 15 ans s’employer comme garçon coiffeur dans l’Algérie conquise par la France un demi-siècle plus tôt, puis comme ouvrier caviste au domaine de la famille Camallonga et terminer sa vie à la tête d’une propriété d’un millier d’hectares n’est pas chose banale. Toute une vie de labeur, d’efforts, de souffrances et d’amour pour laisser à ses huit enfants l’espoir d’une vie meilleure qui n’aura duré que le temps de cinq générations !....
C’est dans ce petit village que l’auteur dont la nourrice est arabe a appris tout ce qu’il sait des Arabes et de la langue arabe qu’il parle presque couramment. Il y a passé une enfance et une adolescence heureuses jusqu’au jour où des évènements dont on n’a pas fini de mesurer l’importance l’en ont chassé.

* *
*

" Tout le monde s’est mis à écrire. J’ai donc attendu que les incapables le fassent pour prendre rang !
Le plus difficile c’est de commencer…Très vite on se prend pour Chateaubriand ou pour Albert Camus peut-être même pour George Sand, rien que ça ! J’aurais vite arrêté si mon grand ami Jean-Paul Fernon, ancien professeur de lettres émérite, qui a préfacé l’ouvrage, ne m’avait encouragé à poursuivre ! C’est presque un livre interactif puisque chacun, comme dans les auberges espagnoles, pourra y apporter ses corrections ou ses ajouts !
Ce livre en grande partie autobiographique s’adresse avant tout à mes petits enfants pour leur permettre de mieux connaître la vie de leurs ancêtres en terre d’Algérie et de savoir ce qui s’y est réellement passé . Ma famille occupe la plus grande partie de l’ouvrage, mais la vie du village de Saint-Maur (aujourd’hui Tamzourah) depuis sa création avec ses 5000 Arabes et 150 Européens y est largement évoquée et mes années de lycée qui ont compté particulièrement y trouvent une large place.
Le lycée Lamoricière d’Oran y est grandement représenté avec ses profs loufoques et les autres (Salesse, Hirèche, Chanoine, Leca, Faisant,Vie-le-sage, Lebrun, Zurbach, Calmels, Tolla, Schlégel, Aboudharam, Médioni..), le censeur Aubertie, les surgés Pucenilli (Puceau !), le brave Giudicelli, Lévy, Charles Ayache (Taponico), Defert et bien sûr les copains de toujours : Galan Paul (Gépéto), Franck Font, Roland Roustan, Louis et Luc Verlinde, Raphael Magana, Jean Théodorou, Philippe Robba, René Grabli ,Eric Strullu, Tarlet, JPaul Taddéi, Louis Lambert, JJacques Cardona, Philippe Chicha,Vincent Masia, Armand Gracia, Paul Covacho, Chériti,Yvon Pellegrin, Planty, mes cousins André Roux , Claude Victorri, Jean Campos,..et bien d’autres …
Ce document est un gros pavé qui compte 344 pages grand format (21x29,7 cm)
Le fait que j’aie eu la possibilité de vivre en Algérie lorsqu’elle était française et d’y rester une décade supplémentaire et de la voir ainsi prendre son essor en tant que nation libre et indépendante m’a permis de mieux voir et comprendre les événements qui s’y sont déroulés et qui s’y déroulent encore puisque le pays n’a toujours pas trouvé la paix.
Cet ouvrage est le résultat de plus de 20 ans de recherches auprès de tous les membres de la famille mais aussi des amis et connaissances. J’avais prévu de faire parler davantage les témoins mais il m’a fallu pour éviter les redites, l’abréger et le construire tout autrement. J’ai donc malgré moi pris une part plus active et plus personnelle à sa rédaction et vous prie de m’en excuser. On y trouvera aussi l’histoire du domaine d’Arbal (Camallonga) et de son fondateur M.Jules Du Pré de Saint-Maur un gentilhomme berrichon et ami du commandant d’Illiers aide de camp du général Lamoricière, qui donnera plus tard son nom au petit village de Saint-Maur. Tous les Saint-Mauriens ( Edouard Menjou, Roland Roustan, Jean Karsenti, Yvon et Daniel Compan,..) sont cités au moins une fois et, pour certains, leur généalogie établie.
Toutes les illustrations ont été réalisées à l’encre, au crayon ou à la sanguine. J’ai toujours aimé gribouiller…Les renseignements d’état-civil qui y figurent sont très nombreux. Ils sont le fruit d’une longue quête auprès de tous les membres de la famille quand on a bien voulu répondre !…. Par contre vous y verrez peu ou pas de photos car la quantité et la qualité n’étaient pas au rendez-vous d’une part et le coût de l’ouvrage aurait été grandement multiplié !
Pour tous ceux qui n’auraient pas connu l’Algérie, c’est l’histoire d’une simple famille comme il en existait beaucoup dans ce beau pays, famille victime comme tant d’autres du vent de l’Histoire pour ne pas dire de la bêtise des hommes, de leur entêtement et probablement aussi de leur manque de générosité. Quel énorme gâchis ! Aujourd’hui encore, on mesure l’incompréhension pour le moins, la gêne et le malaise que ce drame a provoqué au sein de la communauté française. Ce modeste ouvrage contribuera je l’espère à dévoiler cette vérité que certains s’appliquent depuis plus d’un demi-siècle à occulter.
Ne laissons pas aux autres le soin d’écrire notre propre histoire ! "


cf. extrait : Mon entrée au Lycée Lamoricière


En vente chez l’auteur : Jean-Paul VICTORY - 43 rue d’Auriol – 31400 Toulouse.
Par chèque de 30 euros +8 euros (frais d’envoi et de port)


Commentaires

Agenda

 

2017

 

 

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois